Quelle est la durée d’une assurance vie ?

Votre test en

10 sec

  10’ secondes - Offert

Combien verser chaque mois pour obtenir le capital souhaité ?

Quelle est la durée minimale ?

La durée d’une assurance vie est choisie librement par son souscripteur et dépend de la nature de son projet d’épargne.

Contrairement à d’autres produits d’investissements, les contrats d’assurance n’ont pas de durée légale. La fin du contrat intervient lors du décès du souscripteur ou si le contrat prévoit une date butoir. En cas de décès de l’assuré, les versements sont redistribués aux bénéficiaires désignés. L’assurance vie peut également prendre fin en cas de rachat total des parts.

Toutefois, et même si vous pouvez à tout moment racheter votre contrat ou retirer une certaine somme d’argent, il est plus avantageux d’un point de vue fiscal de garder son assurance-vie sur une durée d’au moins 8 ans avant de faire un rachat total ou partiel.

En effet, les bénéfices que vous réaliserez lors de votre rachat seront imposables par l’impôt sur le revenu.

Pour rappel il existe deux solutions qui consistent :

  • Soit à ajouter la somme de vos bénéfices dans les revenus que vous déclarez chaque année. Dans ce cas, l’ensemble sera soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu
  • Soit de passer par un PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) et de laisser votre assureur se charger de la déclaration au FISC

Dans les deux cas vous serez gagnants en attendant le 8ème anniversaire de votre contrat d’assurance vie, car le niveau d’imposition des bénéfices descend par palier jusqu’à atteindre un minimum lors de la 8ᵉ année.

Exemple :

  • Moins de 4 ans, bénéfices imposables à 35%
  • Jusqu’à 8 ans, bénéfices imposables à 15%
  • Plus de 8 ans, bénéfices imposables à 7.5%

Votre profil

  • Équilibré
  • Dynamique
  • Prudent
  • Réactif
Solution Investissement Couple
30 Secondes - Offert

Trouvez votre solution d’investissement

En fonction de votre profil d’investisseur

Quelle est la durée maximum ?

Il faut savoir dans un premier temps, que votre contrat sera prolongé chaque année par tacite reconduction (automatiquement, sauf si vous souhaitez le stopper). Qu’il s’agisse d’un contrat en fonds en euros ou en unités de compte, il faut raisonner à moyen terme à minima.

D’une manière générale, la durée d’une assurance vie dépend du projet entrepris par le souscripteur. Si vous épargnez dans le but d’acheter un bien immobilier, vous rachèterez votre contrat lorsque vous devrez démarrer votre crédit par exemple.

Vous pouvez également avoir mis de l’argent de côté pour les études de vos enfants, et vous déciderez de racheter en totalité ou partiellement votre contrat d’assurance vie lorsque l’un d’entre eux commencera ses études.

En revanche l’un des atouts principaux d’un contrat d’assurance vie est de vous laisser la possibilité d’investir sur différents supports présentant plus ou moins de rendement et de risques. Généralement, en fonction de votre projet et de sa durée, votre conseiller vous guidera vers tel ou tel support d’investissement le plus adapté.

Bon à savoir

Il convient de prendre en compte les frais d’entrée dans le calcul de la durée de votre placement. En effet, ces frais d’entrée représentent entre 2 à 3 % des montants versés. Cela joue sur la rentabilité, d’autant plus sur les comptes basés en fonds euros qui ont déjà un rendement plus faible.

Charles Patry, Directeur commercial
Charles Patry
Directeur commercial
Gestion Privée
Nos conseils d'experts

Le contrat d’assurance-vie monosupport
est fait pour vous si :

Vous souhaitez investir dans des fonds peu risqués

Vous préférez la sécurité à la rentabilité

Vous voulez être certain de récupérer le capital investi