Conditions du LMNP
Quelles sont les conditions pour obtenir le statut LMNP ?

Votre test en

30 sec

GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Statut LMNP

Simulez votre projet

GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Statut LMNP

Simulez votre projet

Le statut du LMNP, ou Loueur Meublé Non Professionnel, est un régime fiscal avantageux en France pour ceux qui souhaitent investir dans la location meublée. Cependant, pour bénéficier de ce statut, il est nécessaire de remplir certaines conditions spécifiques. Dans cet article, nous examinerons en détail les conditions requises pour accéder au statut LMNP.

Le statut LMNP s’adresse principalement aux propriétaires qui louent des biens meublés à titre non professionnel. Cette catégorie englobe les locations meublées saisonnières, les résidences étudiantes, les appartements meublés de tourisme, et d’autres types de locations meublées qui ne sont pas considérées comme une activité professionnelle à part entière. La déclaration LMNP est donc essentielle pour ceux qui souhaitent bénéficier des avantages fiscaux de ce régime tout en respectant les exigences légales.

Bénéficier du statut de loueur en meublé

Avant de mettre en location un bien immobilier, il est essentiel de comprendre les nuances de la fiscalité liée à cette activité. Le dispositif LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) est particulièrement prisé par les investisseurs, offrant une fiscalité avantageuse comparée aux revenus fonciers traditionnels.

Les avantages du statut

La location meublée présente plusieurs atouts, notamment sur le plan fiscal. Les investisseurs sous ce régime bénéficient d’une fiscalité avantageuse, particulièrement en termes d’amortissement comptable. De plus, ils peuvent récupérer la TVA sur leur investissement immobilier. De plus, en tant que loueur en meublé non professionnel, les propriétaires ne sont pas soumis aux mêmes contraintes que dans le régime de location nue. Par exemple, les baux sont généralement plus courts et offrent plus de flexibilité en termes de conditions relatives à la location. Cela en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à investir dans l’immobilier locatif meublé.

Qui peut investir en LMNP ?

L’investissement en LMNP est ouvert à tous les contribuables. Cela signifie que tout contribuable français a la possibilité de réaliser un investissement sous le statut LMNP. Ainsi, vous avez la possibilité de prétendre au statut et de ses avantages juridiques et fiscaux par rapport à un investissement immobilier classique.

Retrouvez dans ce guide
Guide Offert
Comment investir dans une résidence étudiante ?
Découvrez comment réussir à coup sûr votre investissement en résidence étudiante

Quelles sont les conditions à respecter pour obtenir le statut de loueur meublé ?

Pour être éligible au dispositif de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), il faut respecter certaines conditions précises.

  • Le profil de l’investisseur : Pour être éligible au LMNP, il est essentiel d’être un particulier investisseur, excluant ainsi ceux qui exercent la location meublée en tant qu’activité principale ou sont enregistrés en tant que professionnels dans les registres du commerce. Ce statut n’est pas accessible aux entreprises et aux investisseurs professionnels.
  • Le bien loué meublé : La superficie minimale du bien doit être supérieure ou égale à 9 m². La location doit être considérée comme « meublée ». Cela signifie que le bien immobilier loué doit être équipé de tous les meubles et équipements nécessaires pour permettre une occupation dans des conditions normales. Ce n’est pas simplement une question de présence de meubles, mais aussi que le bien doit offrir un niveau de confort et de fonctionnalité adapté à une habitation quotidienne. 
    Voici ce que cela implique en termes de meubles et d’équipements nécessaires :
    •  Meubles Essentiels : Le logement doit comporter un certain nombre de meubles pour une vie quotidienne. Cela inclut des lits avec matelas, des tables, des chaises, des armoires de rangement, des canapés ou des sièges, et des espaces de rangement pour les vêtements et les effets personnels.
    •  Équipements de Cuisine : Une cuisine doit être équipée pour la préparation des repas. Cela comprend une cuisinière, un réfrigérateur, un évier, des ustensiles de cuisine, de la vaisselle, des casseroles et des poêles.
    • Équipements pour la Salle de Bain : La salle de bain doit être pourvue d’une douche ou d’une baignoire, d’un lavabo, de toilettes, et de rangements pour les articles de toilette.
    • Électroménagers : Des équipements électroménagers tels qu’un lave-linge, un four à micro-ondes, et éventuellement un lave-vaisselle peuvent également être nécessaires en fonction des besoins.
    • Équipements de Confort : Le logement doit offrir des équipements de confort tels que des chauffages, des ventilateurs ou la climatisation, en fonction de la région et de la saison.
  • Les revenus locatifs : Les revenus générés par la location meublée ne doivent pas excéder 23 000 € par an. De plus, ces revenus ne doivent pas dépasser les autres revenus du foyer fiscal. Ces revenus ne doivent donc pas constituer votre principale source de revenus.

Par ailleurs, certaines communes en France ont mis en place un dispositif de « permis de louer » ou « autorisations préalables » pour lutter contre l’habitat indigne et garantir la qualité des locations. Ces dispositifs visent à contrôler les logements mis en location, notamment en termes de sécurité et de décence. Les propriétaires doivent parfois faire une déclaration préalable à la mairie ou à l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) pour obtenir une autorisation de louer.

Il est donc important de vérifier auprès de la mairie de la commune où vous envisagez de louer un logement meublé s’il existe des exigences spécifiques en matière de permis de louer. Les règles peuvent varier d’une ville à l’autre.

En résumé, le statut LMNP lui-même ne nécessite pas un permis de louer, mais les réglementations locales peuvent exiger des démarches administratives pour garantir la conformité et la qualité des locations meublées.

 

Régime fiscal de la location meublée non professionnelle

Sous le statut LMNP, vos revenus locatifs sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous pouvez choisir entre le régime micro-BIC et le régime réel simplifié pour déclarer vos revenus.

Les LMNP doivent s’acquitter de la taxe foncière et de la cotisation foncière des entreprises (CFE). Cependant, en tant que LMNP, vous pouvez bénéficier de certaines exonérations et réductions d’impôts, ce qui peut contribuer à optimiser votre fiscalité.

Retrouvez dans ce guide
Guide Offert
Comment investir dans le neuf ?
Découvrez comment réussir à coup sûr votre premier investissement immobilier.

Peut-on avoir plusieurs logements LMNP ?

Pour les investisseurs détenant plusieurs logements sous le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel), il est tout à fait possible de posséder et de déclarer plusieurs biens.

Ce statut offre des avantages fiscaux significatifs. Notamment, le régime micro-BIC est accessible, permettant de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs. Il est important de noter que les démarches de déclaration peuvent varier en fonction du nombre de biens, et il est conseillé de s’informer auprès des experts ou des organismes compétents pour assurer une déclaration correcte et optimale. De plus, l’investisseur peut également choisir d’équiper lui-même son logement avec les meubles obligatoires, conformément aux réglementations en vigueur, pour s’assurer qu’il respecte les critères de la location meublée.

L’activité de location meublée non professionnel est une opportunité intéressante pour les investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Cependant, comme pour tout investissement, il est essentiel de s’informer et de se faire accompagner par des experts pour obtenir des conseils personnalisés sur l’obtention et la gestion du statut LMNP.

Pierre-Emmanuel Jus, Directeur commercial
Pierre-Emmanuel Jus
Directeur commercial
Immobilier
Nos conseils d'experts

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

C’est une valeur refuge. L’immobilier demeure encore et toujours un placement sûr, plébiscité par une grande majorité de français.

C’est la possibilité d’acheter un bien financé par les loyers de vos locataires, d’obtenir d’éventuels avantages fiscaux ainsi que de bénéficier de l’effet de levier du crédit.

C’est une solution pour préparer l’avenir et protéger votre famille via les assurances emprunteurs.

témoignages
Ils ont franchi le cap

Anne et Claude, retraités

« Notre conseiller Valority a su comprendre nos attentes et nous donner des conseils éclairés pour nos investissements. »

416 000€ d'investissement

dont 250 000€ d'apport

Le couple a investi dans 3 biens immobiliers

200€

d'épargne mensuelle

401 000€

d'encours immobiliers en 2023

100% de loyers perçus

Et 0 loyer impayé

**Selon les dispositions prévues à l’article 39C du CGI; Le statut loueur meublé permet de récupérer la TVA sous certaines conditions : Acquisition d’un bien immobilier neuf proposant un certain nombre de services ; Confier l’exploitation du bien à un professionnel ; Etre soumis à la TVA ; Exploitation par bail commercial pour une durée de 10 ans, en cas d’arrêt de l’exploitation avant les 10 ans, vous devrez rembourser la TVA au prorata des années restantes. Le dispositif loueur meublé non professionnel prévoit le versement de loyers en application d’un bail commercial. En tout état de cause, la perception de loyers ne saurait être garantie par la mise en place d’un bail commercial. Dans la limite des recettes selon l’article 156 du CGI. L’article 82 de la loi de finances pour 2010 (n° 2009-1673 du 30 décembre 2009) conditionne le bénéfice du report des fractions de réduction d’impôt qui n’ont pas pu être imputées au maintien en location du logement au cours des années concernées.

A lire également

Loi Pinel

Une alternative à la loi Pinel est le dispositif du LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel).

Immobilier ancien

Découvrez les autres fiscalités dans l’ancien