PER ou assurance vie
Quel est le meilleur choix pour préparer sa retraite ?

Préparer sa retraite est une démarche essentielle pour assurer une transition sereine vers cette nouvelle phase de vie.

Deux options se distinguent pour y parvenir : le Plan Épargne Retraite (PER) et l’assurance vie, chacune offrant des avantages spécifiques adaptés à différents profils et objectifs d’épargne. Le PER, axé sur la retraite, propose des avantages fiscaux et des modalités de sortie pensées pour cette étape, tandis que l’assurance vie séduit par sa flexibilité et son potentiel de rendement. Découvrez comment choisir entre PER ou assurance vie.

Votre test en

30 sec

GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Calculez votre retraite

Découvrez combien vous toucherez à la retraite

Faut-il choisir le plan d'épargne retraite (PER) ?

Définition

Le PER permet de constituer une épargne retraite individuelle à travers des versements volontaires, des transferts d’autres produits d’épargne retraite, ou encore par l’épargne salariale. À la retraite, le capital accumulé peut être récupéré sous forme de rente viagère ou, sous certaines conditions, en capital.

Avantages

  • Fiscalité avantageuse : Les versements sur un PER peuvent être déduits du revenu imposable, offrant un avantage fiscal immédiat. À la sortie, les sommes sont imposées à un régime favorable, surtout en cas de choix pour une rente viagère.
  • Flexibilité des versements : Le PER n’impose pas de versements réguliers ou d’un montant fixe, offrant une grande liberté aux épargnants pour adapter leurs versements à leur situation financière.
  • Transmission du patrimoine : En cas de décès de l’épargnant, le capital constitué peut être transmis aux bénéficiaires désignés, souvent dans des conditions fiscales avantageuses.

Inconvénients

  • Disponibilité des fonds : Les fonds versés sur un PER sont disponibles uniquement à partir du départ à la retraite sauf en cas d’accident de la vie, ce qui peut représenter un inconvénient pour ceux qui souhaitent conserver une certaine liquidité. Les principales exceptions qui peuvent autoriser l’ouverture anticipé d’un PER sont les suivantes :
    • Lors du décès du conjoint ou partenaire de PACS
    • En cas d’invalidité de 2è ou 3è catégorie du titulaire, d’un enfant, du conjoint ou partenaire de PACS
    • Lors de l’expiration des droits aux chômages du titulaire
    • Lors d’un surendettement du titulaire
    • Lors d’une cessation d’activité non salariée suite à une liquidation judiciaire
  • Gestion des sorties : La sortie du capital à la retraite est encadrée et peut être moins flexible que d’autres produits d’épargne, avec un choix à faire entre rente et capital.

Faut-il choisir l'assurance vie ?

Définition

L’assurance vie est un contrat par lequel un assureur s’engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une somme d’argent à une personne déterminée, en cas de décès ou à une date convenue. Ce produit se distingue par sa souplesse, permettant aux souscripteurs d’investir dans une large gamme de supports (fonds en euros, unités de compte, etc.) selon leur profil de risque et leurs objectifs d’investissement.

Avantages

  • Flexibilité et disponibilité du capital : Les épargnants peuvent effectuer des versements et des retraits à tout moment, offrant une liquidité appréciable par rapport à d’autres produits d’épargne retraite.
  • Fiscalité avantageuse : L’assurance vie bénéficie d’un régime fiscal favorable, notamment après 8 ans de détention, avec une imposition allégée sur les intérêts et plus-values et un abattement annuel.
  • Potentiel de diversification : Elle offre la possibilité de diversifier les investissements entre différents supports financiers, permettant de moduler le niveau de risque et le potentiel de rendement.

Inconvénients

  • Moins spécifique à la retraite : Bien qu’utilisée pour préparer la retraite, l’assurance vie n’est pas exclusivement conçue à cet effet, ce qui peut la rendre moins optimale en termes de complément de revenu à la retraite.
  • Complexité des options d’investissement : La grande variété de supports disponibles peut rendre le choix des investissements complexe pour les épargnants non avertis.

PER vs assurance vie
Quels sont les points communs et les différences ?

Points communs

  • Objectif d’épargne long terme : Le PER et l’assurance vie sont conçus pour favoriser l’épargne sur le long terme, offrant ainsi une opportunité de construire un capital en vue de la retraite ou d’autres projets futurs.
  • Potentiel de rendement : Les deux produits permettent d’investir sur différents supports financiers (fonds en euros, unités de compte, etc.), offrant un potentiel de rendement en fonction du niveau de risque choisi.
  • Avantages successoraux : Bien que différents dans leur application, le PER et l’assurance vie offrent tous deux des avantages en matière de transmission patrimoniale, avec des règles spécifiques pour la succession.

Différences

  • Fiscalité : Le PER se distingue par sa fiscalité avantageuse à l’entrée, avec des versements déductibles du revenu imposable, tandis que l’assurance vie brille par sa fiscalité sur les gains, particulièrement avantageuse après 8 ans de détention.
  • Flexibilité des retraits : L’assurance vie offre une grande flexibilité de retraits à tout moment, ce qui contraste avec le PER, où les fonds sont principalement disponibles à la retraite, sauf exceptions.
  • Objectif spécifique : Le PER est spécifiquement orienté vers la préparation à la retraite, avec des sorties en capital ou en rente à la retraite, alors que l’assurance vie peut servir à divers objectifs financiers, allant de la constitution d’épargne à la transmission de patrimoine.

Per ou assurance vie
lequel choisir en matière de fiscalité ?

La fiscalité est un critère déterminant dans le choix entre le Plan Épargne Retraite (PER) et l’assurance vie, chacun offrant des avantages spécifiques selon les situations individuelles.

Fiscalité du PER : Le PER se distingue par sa fiscalité avantageuse à l’entrée. Les versements effectués sur un PER individuel sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite d’un plafond annuel, ce qui peut réduire significativement votre impôt sur le revenu. Par exemple, si vous versez 10 000 € dans votre PER et que vous êtes dans une tranche d’imposition à 30 %, vous pourriez économiser jusqu’à 3 000 € d’impôts cette année-là. À la sortie, lors de la retraite, les sommes épargnées sont imposables selon le régime des rentes viagères à titre onéreux, sauf pour les versements volontaires qui peuvent être retirés en capital et sont alors soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou à l’impôt sur le revenu, selon l’option choisie.

Fiscalité de l’Assurance Vie : L’assurance vie, quant à elle, offre une fiscalité allégée sur les gains, particulièrement après 8 ans de détention du contrat. Les intérêts et plus-values ne sont imposés qu’au moment du retrait et bénéficient d’un abattement annuel de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple marié ou pacsé. Au-delà de 8 ans, les gains sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 7,5 % après abattement, en plus des prélèvements sociaux. Par exemple, si après 8 ans, vous réalisez un retrait comportant 10 000 € de gains, et que vous êtes célibataire, l’imposition ne s’appliquera que sur 5 400 € (10 000 € – 4 600 € d’abattement), soit 405 € d’impôt à 7,5 %.

En résumé

En résumé, le PER offre un avantage fiscal immédiat à l’entrée, particulièrement intéressant pour les contribuables fortement imposés, tandis que l’assurance vie brille par sa fiscalité avantageuse sur les gains, surtout après 8 ans, rendant ce produit attractif pour une épargne à long terme avec des retraits ponctuels. Le choix entre ces deux enveloppes dépendra donc de votre situation fiscale actuelle, de votre horizon de placement, et de vos objectifs de retrait à la retraite.

Qu'en est-t-il de la fiscalité en cas de décès ?

Fiscalité de l'assurance vie en cas de décès

L'assurance vie est particulièrement avantageuse pour la transmission du patrimoine. Pour les contrats souscrits avant 70 ans, les bénéficiaires désignés bénéficient d'un abattement de 152 500 € par bénéficiaire sur les sommes versées après le décès de l'assuré, et les sommes au-delà de cet abattement sont soumises à un prélèvement forfaitaire de 20 % jusqu'à 852 500 € puis de 31,25 % au-delà. Par exemple, si vous laissez un capital de 300 000 € à un bénéficiaire, les 152 500 € premiers euros seront exonérés, et les 147 500 € restants seront taxés à 20 %, soit une imposition de 29 500 €. Pour les primes versées après 70 ans, un abattement unique de 30 500 € (tous bénéficiaires confondus) s'applique, et la fraction excédentaire est soumise aux droits de succession.

Fiscalité du PER en cas de décès

La fiscalité du PER en cas de décès dépend de la nature du bénéficiaire. En cas de transmission au conjoint ou au partenaire de PACS, les sommes sont totalement exonérées d'impôt. Pour les autres bénéficiaires, le capital transmis est soumis aux droits de succession après un abattement de 30 500 € réparti entre eux. Prenons l'exemple d'un capital de 300 000 € transmis à deux enfants : après l'abattement de 30 500 €, il reste 269 500 € à répartir, chaque enfant devant alors payer des droits de succession selon le barème applicable en ligne directe.

Retrouvez dans ce guide
Guide Offert
Le guide des placements financiers 2024
Faites un tour d’horizon des solutions d’investissements et retrouvez tous nos conseils d’experts.

PER et assurance vie
tableau comparatif

La décision entre le Plan Épargne Retraite (PER) et l’assurance vie dépend de nombreux facteurs liés à vos objectifs financiers, à votre situation fiscale, et à votre horizon de placement. Voici un tableau comparatif pour vous aider à comprendre les principales différences :

Critères Plan épargne retraite Assurance vie
Objectifs d'épargne Principalement conçu pour la retraite, avec des incitations à épargner sur le long terme. Plus polyvalent, utilisé pour la retraite, l'épargne, ou la transmission de patrimoine.
Fiscalité à l'entrée Les versements peuvent être déduits de votre revenu imposable, sous certaines conditions. Pas de déduction fiscale pour les versements, mais fiscalité avantageuse sur les plus-values à long terme.
Fiscalité à la sortie Imposition des retraits à la retraite, avec des options pour une sortie en capital ou en rente. Fiscalité allégée après 8 ans de détention, avec abattements sur les retraits.
Flexibilité des versements Versements libres ou programmés, sans obligation de versement régulier. Grande flexibilité des versements, sans montant minimum ou maximum imposé.
Options de sortie Principalement à la retraite, avec possibilité de sortie anticipée sous conditions spécifiques. Retraits possibles à tout moment, avec une fiscalité plus avantageuse après 8 ans.
Potentiel de rendement Dépend des options d'investissement choisies, avec une possibilité de sécurisation du capital à l'approche de la retraite. Large éventail de supports d'investissement offrant divers niveaux de risque et de potentiel de rendement.
Avantages en matière de succession Transmission facilitée aux bénéficiaires désignés, avec une fiscalité avantageuse. Avantages successoraux significatifs, notamment avec l'abattement sur les droits de succession pour les bénéficiaires.

Pour la préparation à la retraite spécifiquement, le PER offre une structure et des avantages fiscaux conçus pour maximiser votre épargne retraite. Il est particulièrement adapté si vous cherchez à réduire votre imposition actuelle tout en épargnant pour votre retraite.

Pour une épargne plus flexible, l’assurance vie se distingue par sa polyvalence et sa capacité à répondre à plusieurs objectifs financiers, pas seulement la retraite. Elle est idéale si vous souhaitez une épargne disponible, capable de s’adapter à vos besoins au fil du temps, tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse sur le long terme.

Quels sont les critères pour choisir entre un contrat d'assurance vie et un PER ?

Choisir entre assurance vie et PER dépend de vos objectifs personnels, de votre situation fiscale, et de votre horizon de placement. Pour une épargne strictement dédiée à la retraite avec des avantages fiscaux immédiats, le PER peut être plus adapté. Si vous recherchez une solution d’épargne plus flexible, capable de servir plusieurs objectifs tout en offrant une fiscalité avantageuse à long terme, l’assurance vie pourrait être préférable.

Assurance vie ou PER, faut-il vraiment choisir au final ?

Il n’est pas réellement nécessaire de faire un choix exclusif entre le Plan Épargne Retraite (PER) et l’assurance vie pour préparer sa retraite. En effet, ces deux produits d’épargne peuvent se compléter efficacement dans une stratégie de préparation à la retraite diversifiée et résiliente. L’utilisation conjointe du PER et de l’assurance vie permet de bénéficier simultanément des avantages spécifiques de chaque produit. 

Par exemple, vous pouvez utiliser le PER pour maximiser votre épargne retraite avec des avantages fiscaux immédiats, tout en plaçant une partie de votre épargne dans une assurance vie pour profiter de sa flexibilité, de son potentiel de rendement et de ses avantages en matière de succession. Cette approche diversifiée offre une plus grande sécurité financière, en vous permettant de disposer de plusieurs sources de revenus à la retraite et de répondre à différents besoins financiers au cours de votre vie.

Retrouvez dans ce guide
Guide Offert
Le guide des placements financiers 2024
Faites un tour d’horizon des solutions d’investissements et retrouvez tous nos conseils d’experts.

Valority vous aide à trouver le bon placement pour préparer votre retraite

Notre équipe possède une connaissance approfondie des produits financiers, de la fiscalité et des meilleures stratégies d’investissement. Cette expertise nous permet de comprendre vos objectifs personnels, d’analyser votre situation financière et de vous proposer des solutions adaptées à votre profil de risque et à vos ambitions de retraite. Nous valorisons une approche personnalisée dans notre relation avec vous. En collaborant étroitement, nous élaborons des stratégies sur mesure qui répondent à vos aspirations de retraite, en tenant compte de votre situation fiscale et de vos préférences en matière d’investissement. Votre objectif de retraite est unique, et notre mission est de vous proposer des stratégies d’investissement qui reflètent cette unicité. Que votre priorité soit de bénéficier d’avantages fiscaux, d’équilibrer votre portefeuille ou de planifier la transmission de votre patrimoine, nous sommes là pour concevoir la meilleure stratégie pour vous.

Avertissement : cette page ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement, une recommandation ou une offre de souscrire ou de conclure une quelconque opération sur cet instrument financier et n’emporte aucun engagement contractuel de la part de Valority. L’investissement dans les produits financiers comporte des risques et notamment un risque de perte en capital, partielle ou totale, risque que vous acceptez en cas d’investissement et que vous devez être financièrement en mesure de supporter. Au regard de ces risques, tout Investisseur potentiel doit disposer des connaissances et de l’expérience nécessaires pour évaluer les caractéristiques et les risques liés à chaque opération. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.