Impôts 2014, la déclaration 2013

En 2014, vous allez devoir déclarer les revenus perçus en 2013. Ne dépassez pas la date limite de déclaration, qui varie selon l’utilisation du formulaire en ligne ou du formulaire papier et de votre lieu d’habitation. Vous devez déclarer aussi bien vos avantages en nature, que toutes les sommes perçues à titre professionnel ou à titre de placement. Vous recevrez un avis d’imposition, vous indiquant la date limite pour payer vos impôts.

Déclarez vos impôts sur le revenu de 2013

Quand recevrez-vous votre avis d’imposition ?

C’est à partir du 9 avril que les formulaires de déclarations vont arriver dans les boites aux lettres des Français.

Date limite de déclaration 2014

La date limite de la déclaration de vos revenus de 2013 dépend de la méthode choisie. Si vous optez pour la déclaration papier, vous devez envoyer votre déclaration de revenus au plus tard le 20 mai 2014 à minuit.

Les télédéclarants (Internet, Smartphone) peuvent réaliser leur télédéclaration jusqu’au mardi 27 mai à minuit pour les habitants des départements 1 à 19, jusqu’au mardi 3 juin à minuit dans les départements 20 à 49 et jusqu’au mardi 10 juin à minuit dans les départements 50 à 974/976.

Attention aux pénalités de retard

Ne déclarez pas vos revenus en retard, sans quoi vous devrez payer une pénalité de 10%. Plus vous attendez, plus la pénalité augmente jusqu’à 40%.

Qui doit déclarer ses impôts ?

Toute personne percevant un revenu doit le déclarer au service des impôts. Seule l’administration fiscale peut déterminer si une personne est imposable ou non, même si cette personne ne perçoit pas de revenus.

Vous devez aussi déclarer vos revenus si vous possédez des biens immobiliers en France ou à l’étranger.

Si vous estimez ne pas être imposable, vous devez tout de même remplir une déclaration. En cas de non-imposition, vous recevrez un avis de non-imposition qui vous sera nécessaire pour bénéficier de certaines aides.

Déclarez vos impôts en cas de changement de situation…

Si vous vous êtes marié ou pacsé en 2013, vous devez effectuer une déclaration commune concernant vos revenus sur l’ensemble de l’année 2013. Si vous avez divorcé ou vous êtes séparé en 2013, chacun de vous doit effectuer une déclaration de ses propres revenus, sur la totalité de 2013.

Si votre conjoint est décédé en 2013, vous devez remplir une déclaration pour le couple, et une déclaration pour vous-même.

Si vous avez déménagé en 2013, pensez à signaler votre changement d’adresse au plus vite à l’administration fiscale. Vous pourriez recevoir votre avis d’imposition à votre ancienne adresse en cas de déclaration papier.

Si vous avez des enfants :

  • les enfants majeurs sont imposables personnellement. Cependant, s’ils sont toujours à votre charge, vous pouvez choisir le rattachement de votre enfant à votre foyer fiscal et déduire une pension alimentaire.
  • Les enfants mineurs permettent des avantages fiscaux. Ils augmentent le nombre de parts du quotient familial, et donc permettent de diminuer le montant de l’impôt sur le revenu. Cliquez ici pour en savoir plus.

Quels sont les revenus de 2013 à déclarer ?

Salaires, avantages et indemnités

Votre déclaration de 2014 doit inclure vos revenus de 2013, ainsi que les avantages en nature et indemnités éventuelles. Vous ne devrez déclarer les avantages en nature que si vous êtes salarié. En résumé, tout ce que vous recevez de la part de votre employeur est considéré comme avantages en nature : véhicules, moyens de communication, participation paiement de vos cotisations…

Vous avez la possibilité de déduire vos frais professionnels, ou de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 10 %.

Déclarez vos revenus fonciers

Vous devez déclarer les revenus perçus au titre de biens immobiliers loués au cours de l’année 2013. Vous bénéficiez d’un abattement, selon qu’il s’agisse de location vide ou meublé, ou vous pouvez choisir l’imposition aux frais réels. L’imposition aux frais réels vous permet d’obtenir éventuellement un déficit foncier, que vous pouvez déduire de votre base de revenus imposables. Si vous avez placé votre argent sur des supports à revenus fixes ou variables, il s’agit de revenus mobiliers. Ils vont venir s’ajouter à votre barème progressif, après abattement.

Déclarez vos pensions

Les pensions de retraite, d’invalidité et pensions alimentaires perçues en 2013 doivent être déclarées au titre des revenus. Vous bénéficiez d’abattements, et certaines aides et allocations sont exonérées d’impôt sur le revenu.

Baissez vos impôts

Vous payez ou vous allez payer trop d’impôt ? Il existe des solutions de défiscalisations afin de payer moins d’impôt.