Gestion de patrimoine : comment optimiser votre crédit immobilier ?

Gestion de patrimoine comment optimiser votre crédit immobilier

Dans l’esprit des Français, le fait d’emprunter est perçu comme une contrainte importante. Pour s’en décharger plus rapidement, certains font le choix de prendre un crédit sur des courtes durées pour bénéficier de taux d’intérêt plus intéressants et rembourser leur acquisition immobilière plus rapidement.

Pourtant, cette solution n’est pas forcément celle à privilégier. Un crédit réfléchi en amont permettra de gérer son patrimoine de manière optimale.

Alors, comment construire sa stratégie de financement pour optimiser la gestion de son patrimoine ? On vous dit tout.

Choisir le bon financement pour son emprunt

Pour beaucoup, le crédit est l’unique moyen de se constituer un patrimoine immobilier et d’accéder à sa résidence principale. Cette étape s’avère cruciale et offre deux choix de financements : l’emprunt sur une courte durée et celui sur du plus long terme.

Emprunter sur une courte durée

Ici, l’investisseur acquiert son bien sur une courte durée (généralement autour de 10 ans). Pour mener à bien son projet, il mobilise une grande partie de son épargne pour constituer un apport conséquent et présenter un dossier qui lui permettra d’obtenir un taux attrayant.

Pendant la période de recouvrement, le montant de ses mensualités sera important et son taux d’endettement sera probablement à son maximum. Cela signifie qu’il ne pourra pas réaliser de nouvel investissement tant qu’il n’aura pas remboursé son emprunt initial.

S’il souhaite revendre son bien et en acquérir un nouveau, il ne pourra pas non plus signer de contrat de réservation tant qu’il ne disposera pas d’une promesse de vente pour son bien précédent.

Emprunter sur une longue durée

Dans cette seconde situation, la personne adopte une stratégie différente et décide d’emprunter sur 25 ans à un taux moins intéressant que lors d’un échelonnement sur 10 ans.

Elle rassemble toutefois un minimum d’apport et le montant de ses mensualités, moins élevé, lui permettra de conserver un pouvoir d’achat confortable. Le fait d’avoir préservé son épargne lui octroiera plus de liberté, et lui permettra par exemple de réaliser un nouvel investissement.

En cas de revente du bien avant la fin du crédit, l’investisseur pourra utiliser ses économies restantes pour s’engager à acquérir un nouveau bien avec la possibilité de céder son ancien logement à un prix attractif. Il faut savoir que cette stratégie se rapproche de celle majoritairement sélectionnée par la population, la durée moyenne des emprunts immobiliers étant de 22 ans.

Pour conclure…

Les taux attrayants proposés sur des courtes périodes ne doivent pas vous faire perdre de vue vos objectifs : réaliser une acquisition immobilière tout en conservant votre pouvoir d’achat. Évidemment, vous débourserez plus d’argent en empruntant sur 25 ans mais votre crédit doit être pensé comme une stratégie d’investissement et non comme un simple processus de remboursement.