Confinement : les particuliers continuent leur projet d’investissement

confinement : les particuliers investissent

Depuis le 17 mars 2020, c’est toute l’économie du pays qui est ralentie en raison du confinement. Les particuliers doivent s’adapter et profitent de ce gain de temps pour parfaire leurs projets d’investissement immobilier.

Alors, quel sera le visage du secteur immobilier à la fin du confinement ?

Éléments de réponse ci-dessous.

Un marché qui repartira de plus belle

Il est pour l’heure difficile d’établir avec précision l’état du marché immobilier lors de la fin du confinement (les conditions de sorties demeurent toujours floues). Une certitude subsiste toutefois : la crise sanitaire ne devrait pas s’éterniser. Elle devrait s’achever durant le mois de mai 2020 ou au plus tard en juin. En partant de ce postulat, il est peu probable de voir le marché se dérégler d’ici-là.

Le regain de forme du marché repartira assurément des grandes villes dynamiques françaises. La plupart d’entre elles sont des zones tendues dans laquelle la demande reste supérieure à l’offre. À titre d’exemple, le nombre d’acheteurs est supérieur de 26% (Source : MeilleursAgents) à la demande en région parisienne.

En ce sens, les prix de l’immobilier ne devraient pas chuter dans les principales villes françaises. Le pouvoir d’achat des ménages n’en sera d’ailleurs que faiblement impacté. En effet, de nombreuses personnes continuent à travailler, sont en télétravail ou bénéficient du chômage partiel qui permet de limiter la baisse de leurs revenus.

Avec les remous suscités par cette crise sanitaire, les particuliers seront plus que jamais soucieux de préparer l’avenir en investissant dans un bien immobilier.

Sous quelles conditions ?

Ensuite, les différents établissements prêteurs auront fort à faire lors de la fin du confinement. En effet,  nombreux sont les particuliers qui peaufinent leurs dossiers actuellement. La forte demande en dossiers de prêts sera inévitable avec des taux d’intérêt qui devraient légèrement remonter tout en restant accessibles, pour permettre une reprise rapide du marché.

Cette relance du secteur de l’immobilier est plus que certaine compte tenu des enjeux qu’elle pèse, non seulement sur l’activité économique du pays, mais aussi sur les besoins en logements des populations. Nul ne doute que professionnels et pouvoirs publics s’entendront sur des mesures de reprises et efficaces et rapides.

Contactez Valority pour vous faire accompagner dans votre projet d’investissement : valority.com/contact